Ayni Sens, phytothérapie à Castelculier et Fauroux

07 89 96 12 09

Comment soigner le rhume des foins naturellement ?

29 Mar 2022 Ayni Sens Mes conseils

Le rhume des foins aussi appelé rhinite allergique ou encore allergie saisonnière se traduit par une inflammation de la muqueuse nasale et parfois des yeux suite à l’exposition à un allergène, en général, le pollen. 

Cette pathologie représente un vrai calvaire pour ceux et celles que cela touche et beaucoup se demandent comment traiter la rhinite allergique ou tout du moins la calmer..
Il existe un large panel de solutions naturelles afin de soulager et même d’éviter ce problème.

Tout d'abord, si l'on sait que l’on est sujet aux allergies aux pollen, il est important de s’y prendre au moins 3 mois avant le début des symptômes de manière à prévenir et aider notre organisme.

Voici quelques conseils :

​​​​​

  1. Optimiser son système immunitaire

  • La flore intestinale aussi appelée microbiote est un élément important dans le bon fonctionnement de notre système immunitaire. Il est donc essentiel d’en prendre soin, grâce à une alimentation saine et une prise de probiotiques si besoin est.

 

  • Les plantes comme l'échinacée - Echinacea purpurea ou encore le bourgeon de cassis - Ribes nigrum en gemmothérapie seront quant à eux de très bon alliés, par leur action immunomodulante et anti-inflammatoire. 

 

  • Le miel de la région permettrait selon l’étude de Croft de désensibiliser l’organisme aux pollens locaux, puisque celui-ci contient une infime quantité de pollen, pas assez pour déclarer l’allergie mais assez pour habituer le corps à ses effets. 

 

  1. Inhiber la production d’histamine

L’histamine est une molécule qui agit lorsque notre organisme entre en contact avec une substance à laquelle il est sensibilisé, ici le pollen.
C’est sa libération massive qui déclenche les symptômes de la rhinite tels que la congestion et l’écoulement nasal, les démangeaisons, les yeux rouges, gonflés, les sueurs froides, les œdèmes, le mal de gorge, les maux de tête, la fièvre…

 

  • On veillera à limiter ses apports en histamine, ainsi certains aliments comme le  chocolat, la choucroute, le fromage fermenté, les fraises, la charcuterie, le vin, ou encore les crustacés sont à éviter.

  • On privilégiera une alimentation anti-inflammatoire.

  • Le plantain - plantago major ou lanceolata  est un excellent remède anti-histaminique naturel.

  • L’huile essentielle d’estragon - Artemisia dracunculus ne quittera plus votre sac durant cette période.
     

  1. Soutenir la fonction hépatique

En médecine traditionnelle chinoise, un dysfonctionnement du foie peut provoquer un dysfonctionnement immunitaire puisque celui-ci joue un rôle important dans l'homéostasie du système immunitaire.
On veillera donc à stimuler et soutenir la fonction hépatique.
Il existe là aussi un grand nombre de plantes et de remèdes naturels pouvant nous venir en aide.

 

 


Articles similaires

Derniers articles

Heather - Bruyère N°14

Centaury - Petite centaurée N°4

Mauve - Malva sylvestris

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion